L’Association des Centres Pierre et Louise Dumonteil est créée en 1965 par la volonté de deux personnes, Pierre et Louise DUMONTEIL, parents d’une enfant handicapée. Ils sont soutenus par d’autres parents d’enfants en situation de handicap du 12° arrondissement de Paris.

 

Le premier établissement est ouvert en 1964, 139 boulevard Soult, dans le 12° afin d’offrir à des personnes handicapées un épanouissement par le travail et aux familles le soulagement de les savoir protégées. C’est le début de l’histoire des Centre d’Aide par le Travail (CAT).

 

En 1976, une congrégation religieuse offre à l’ACD l’opportunité de reprendre une blanchisserie industrielle. 40 places de CAT sont alors créées autour de cette activité pour des personnes ayant une capacité professionnelle et une autonomie sociale plus large.

 

En 1988, l’ACD inaugure un Centre Occupationnel de Jour (C.O.J) pour accueillir des personnes dépendantes reconnues inaptes au travail par la M.D.P.H (Maison départementale de la personne handicapée).

 

En 2016, l’ACD inaugure un bâtiment qui accueille un Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM), un Foyer de Vie et un Foyer d’Hébergement.

 

Ainsi l’ACD permet de recevoir sur ces 4 sites toute personne atteinte d’un handicap mental, du plus invalide au plus autonome.

 

Pour compléter ses moyens de prise en charge, l’ACD entretient des relations de partenariats hors structures visant d’une part des actions médico-sociales (foyer, psychiatre, orthophoniste…) et d’autre part l’organisation de vacances, de loisirs et de moyen d’accès à la culture.

 

L’ACD a longtemps été soutenue dans ses actions par l’APEDM (Association de Parents d’Enfants Déficients Mentaux) regroupant 150 adhérents et créant une dynamique de vie associative auprès des familles et des personnes handicapées qui le souhaitent.