À Paris, Pierre et Louise Dumonteil, parents d’une enfant trisomique, décident d’agir et créent en 1964, avec une poignée de parents, le premier CAT parisien au 139 boulevard  Soult, (Paris 12°) sans aide d’aucune sorte, dans des baraques de chantier provisoires qui seront occupées… pendant plus de 25 ans ! Une cour minuscule, deux arbres et beaucoup de joie et de bonne humeur.